Comment régler son pico projecteur ?

Comment régler son pico projecteur ?

Quand on regarde en ligne, on a vite l’impression que les réglages d’un pico projecteur vont être longs et compliqués. Et puis il suffit de lire la notice de quelques appareils pour se rendre compte que les fabricants ont vraiment tout simplifié.

La mise en route du pico projecteur : automatique !

Quand on est sûr que la batterie est chargée, la première chose à faire est de relier le pico projecteur avec le smartphone ou l’ordinateur. Pour cela on peut utiliser le WiFi ou un câble.

L’avantage des câbles et de la clé USB est que le pico projecteur détecte immédiatement la source et donc permet de trouver facilement le fichier voulu. Pour la connexion par le Bluetooth ou le WiFi, il est vrai qu’il faudra faire quelques réglages de prise en main chez soi, mais rien de bien compliqué.

Par la suite, les menus sont principalement illustrés. Donc on sait rapidement où trouver le fichier voulu et sur quel bouton appuyer pour le mettre en route.

Vraiment un jeu d’enfant !

Mais alors pourquoi régler son pico projecteur ?

Il n’y a que très peu de choses sur lesquels on peut jouer. On ne peut pas trop (voir pas du tout) toucher aux contrastes, à la résolution, etc.

Pour autant il y a des choses qui sont en notre pouvoir.

Les réglages sur le pico projecteur

La toute première chose à faire est de physiquement bouger le pico projecteur pour lui permettre d’être à la bonne distance de l’écran. Il est possible de se lancer dans des calculs savants entre distance, angle, résolution, taille de l’écran.

Mais avec un tel appareil, les possibilités restent limitées. Donc installez le pico projecteur à 2 m de l’écran et évoluez à partir de ça pour commencer. Il faut éventuellement le positionner plus haut ou plus bas ou l’incliner dans un sens ou dans l’autre. Il faut également penser à le rapprocher ou l’éloigner.

Le deuxième réglage se fait sur l’appareil, il est possible de modifier le focus jusqu’à l’obtention d’une image nette. Attention à ne pas vouloir un réglage parfait si vous avez une résolution plutôt faible. Le focus ne fait pas de miracle !

Sur les appareils les plus haut de gamme, d’autres réglages peuvent éventuellement être inclus, comme le contraste. Il faut alors se rendre dans le menu, tout en gardant un œil sur la notice. Mais c’est plutôt rare.

Les réglages sur l’environnement

L’important pour le pico projecteur est la salle de projection.
S’il est difficile de distinguer les images, il faut probablement obscurcir un peu plus la pièce. La moindre source de lumière peut gêner la projection.

Il faut également s’assurer que personne ne se déplacera pendant la projection à côté du pico projecteur ou à-côté des sources de lumière. Sinon des ombres et des éclats blancs apparaîtront sur l’écran et gêneront la lisibilité.

Par ailleurs, la lumière est dangereuse pour les yeux si on la reçoit directement. Il faut donc être sûr que personne ne tournera la tête devant le pico projecteur.

Pourquoi ne peut-on pas faire plus de réglages ?

Le pico projecteur reste un projecteur nomade d’appoint. Si la technique de base est la même que pour un vidéoprojecteur, les réglages et les possibilités sont bien moindres. La qualité de l’image n’est pas du tout la même entre ces deux appareils.

Si pour vous il est primordial d’avoir une image absolument parfaite en toute circonstance, le pico projecteur n’est peut-être pas l’appareil qu’il vous faut.

Conclusion

Un pico projecteur demande en principe peu de réglages. Mais bien entendu, tout ne fonctionne pas toujours comme on l’avait prévu.
Dans un contexte professionnel, il est donc préférable de vérifier son installation quelques minutes avant l’arrivée de vos spectateurs, même après plusieurs utilisations. C’est toujours quand on s’y attend le moins que l’on peut se retrouver avec un souci inattendu.

);