Comprendre son mini vidéoprojecteur : LED ou DLP

Comprendre son mini vidéoprojecteur : LED ou DLP

Quand on consulte les critères de choix d’un mini projecteur, on tombe sur du blabla technique assez obscur. Pourtant cela semble important de savoir quoi choisir pour un mini projecteur, LED ou DLP.

Et si la question n’avait aucun sens ? Si elle n’était qu’une confusion dans les termes ? Découvrez ce que signifie LED et DLP et comment choisir l’un (et probablement l’autre).

Quel est le fonctionnement d’un mini vidéoprojecteur ?

Comme son nom l’indique, le mini vidéoprojecteur est un petit appareil qui projette des images. Cependant selon les modèles, la lumière est réfléchie ou transmise. Et il existe trois technologies différentes, donnant des résultats différents. Les technologies incluses dans un projecteur sont au choix le DLP, le LCD et le LCOS.

Projecteur DLP

DLP signifie Digital Light Processing
Les projecteurs DLP sont les plus répandus et ils sont également très populaires. En effet ils proposent un très bon rapport qualité-prix.

L’image obtenue est très nette et a un bon contraste. Le seul risque est d’avoir un effet arc-en-ciel, c’est à dire dans les scènes les plus rythmées de voir les couleurs avec un effet stroboscope.

Cet effet dépend des appareils, de la luminosité extérieure, de l’écran de projection, du film et de la personne qui le regarde.

Enfin le prix est très intéressant par rapport aux autres technologies disponibles.

Le seul défaut est que certains modèles sont très bruyants.

Projecteur LCD

On parle de projecteur LCD ou de projecteur tri-LCD, car il possède trois faisceaux (rouge, vert, bleu), qui sont projetés ensemble de façon à ne former plus qu’un seul faisceau lumineux.

C’est une technologie très intéressante dont le résultat est finalement proche de ce que permet le DLP. Du coup, le choix se fait plus en fonction des performances de l’appareil qu’uniquement à partir de la technologie.

Par contre la question du bruit du projecteur ne se pose plus, c’est un appareil plus discret.

Projecteur LCOS

Le projecteur LCOS (pour Liquid Crystal On Silicon) porte d’autres noms selon la marque qui le commercialise : projecteur SXRD ou projecteur D-ILA. C’est le must, le projecteur de rêve. La qualité est toujours au rendez-vous.

Mais c’est un projecteur très haut de gamme (le prix a de quoi vous faire pâlir) conçu pour des salles dédiées au Home Cinema, c’est à dire suffisamment sombre. Car en effet, malgré le prix et la qualité, la luminosité est plutôt faible et il faut donc un lieu adapté à la projection.

Quel est le rapport entre DLP et LED ?

Je n’ai pas encore fait mention une seule fois du projecteur LED, car ce n’est pas une technologie.

Tous les projecteurs ont besoin d’une ampoule. Pendant très longtemps il s’agissait de lampe à mercure. Aujourd’hui on peut choisir une LED à la place, quand le projecteur est conçu pour recevoir une LED.

La très grande majorité des projecteurs à LED sont en réalité des projecteurs au format DLP. On ne peut donc pas opposer DLP et LED !

Pourquoi choisir un projecteur à LED ?

En dehors du fait que le projecteur DLP a un excellent rapport qualité-prix, les LED ont quelques atouts spécifiques.

Faire des économies

Avant toute chose la LED a une durée de vie bien supérieure à la lampe à mercure. Elle peut rester en place 5 à 10 fois plus longtemps.

Par ailleurs l’utilisation d’une LED permet de réduire la consommation électrique générale du vidéoprojecteur et de passer sous une consommation de 100 W.

S’équiper léger et nomade

La LED est plus compacte et légère que la lampe à mercure. Elle est donc parfaite pour les pico projecteurs ou pour les mini projecteurs. En fait, par défaut, les pico projecteurs sont presque toujours à LED pour cette raison-là !

Pourquoi ne pas choisir un projecteur à LED ?

Le gros défaut des LED est qu’elles sont moins lumineuses que les lampes à mercure. Du coup, le projecteur a moins de lumens et la visibilité est moindre. Ou alors il faut impérativement se placer dans une salle bien sombre.

Si vous souhaitez projeter n’importe où, y compris dans une pièce qui ne devient pas totalement noir, il faudra choisir du DLP avec lampe au mercure ou du LCD. En tout cas, il faut éviter les LED et le LCOS.

Conclusion

Les termes techniques donnent tout de suite l’impression que l’on s’y connaît. Ils sont également un bon moyen pour semer la confusion.
Pour bien choisir un projecteur, il est préférable de se concentrer sur les éléments faciles à identifier comme le nombre de lumens ou le ratio de projection (pour savoir où installer le projecteur).

Sources :

http://guides.mistergooddeal.com/guide-achat/videoprojecteur-technologies.html
https://www.ldlc.com/guides/AL00000602/guide+videoprojecteur/
https://videoprojecteur.ooreka.fr/comprendre/videoprojecteur-dlp
https://www.quechoisir.org/guide-d-achat-videoprojecteurs-n11287/
https://www.cnetfrance.fr/produits/choisir-entre-un-videoprojecteur-dlp-et-lcd-39164931.htm

);